0
All Posts By

joul369

La Science-Fiction

By Divertissement, Inclassable

Il y a tout juste un an, mon père abandonnait son corps le 1 octobre 2019 à 60 ans après un long combat contre la maladie de Charcot (SLA). Durant sa carrière professionnelle, Karl, mon père, était un homme de lettres : un littéraire. Il avait énormément de livres.

Il y a plus ou moins 30 ans, dans les années 1980, alors qu’il avait plus ou moins mon age soit une trentaine d’années, mon père était passionné de Science-Fiction, tout comme je le suis moi aussi aujourd’hui.

J’ai grandi en entendant parler des livres de Philip K. Dick, Arthur C. Clark, Ray Bradbury et bien sur Frank Herbert, HP Lovecraft, Aldoux Huxley, Isaac Asimov… Puis n’oublions pas ceux qui m’ont mis le pied à l’étrier de la S-F : René Barjavel, Jules Vernes et aussi Henri Vernes, ceux-ci n’ayant aucun rapport l’un avec l’autre. Le dernier, Henri Vernes, étant l’auteur de la série de romans Bob Morane avec laquelle j’ai découvert mes premiers mondes fantastiques.

Mon père a même écrit un livre sur le sujet de la science-fiction, d’ailleurs on peut toujours le trouver sur amazon.

La science fiction a un potentiel subversif

Karl C.

Il se trouve que quelque jour avant le décès de mon père, j’ai pu retrouver un extrait vidéo et le numériser. Dans cet extrait on voit Karl dans une interview sur une chaîne de télévision locale, en 1988. Il parle, vous l’aurez compris, de science-fiction.

L’extraterrestre n’est autre que le miroir tendu à notre humanité

Il aborde trois extraits qu’on lui présente : Blade Runner, inspiré d’une nouvelle de Philip K. Dick. Ensuite c’est un extrait du film Dune de David Lynch, d’après la saga de Frank Herbert. Ils parlent aussi de H.G Wells, de Aldous Huxley et d’autres grands noms de la science-fiction.

La Science-Fiction ne fait que prendre en charge les maux de l’humanité par l’exercice de leur mise en scène exacerbée.

Karl C.

Merci de m’avoir aussi fait découvrir cela, papa ❤

Les désavantages de la méditation

By Développement personnel, Style de vie

Ou y a t’il un « coté obscur » de la méditation ?

Comme je l’ai lu d’un étudiant en Advaita Vendanta : La véritable obscurité n’est visible qu’après avoir été aveuglé par la lumière.

Outre ces petits mots d’esprit forts bien choisis, a priori cette question des désavantages ou du coté obscur de la méditation peut faire penser qu’on cherche une information croustillante, une sorte de ragot, voir même une raison, ou une excuse pour ne jamais pratiquer la méditation.

Pour ma part, je crois que si pratiquée avec une bonne intention, une méditation n’a pas de désavantage. Cependant, en progressant dans le parcours spirituel, il faut quand même prêter attention à certaines choses.

En Bref : On médite parce qu’on en a envie.

Pour la forme et parce que c’est malgré tout le titre de cet article, je vais lister quelques points à observer lors de la pratique de la méditation.

  • La méditation aide à avancer, à évoluer… En réalité pas tant que ça.
  • La méditation doit être intégrée au mode de vie.
  • Les non-méditants considèrent souvent les méditants comme des personnes désintéressées voir des fainéantes.
  • Les méditants avancés peuvent aussi avoir de mauvaises méditations.
  • Même des décennies de méditation ne parviendront pas a ajuster certaines dynamiques fondamentales de la personnalité.
  • Une obsession pour la méditation peut diminuer la spiritualité.
  • Les méditants ne sont pas forcément plus conscients en termes de spiritualité.
  • Les méditants peuvent penser que la maturité normale est liée à la méditation.
  • Les méditants peuvent devenir des snobs de pureté (EGO).
Deux moines méditant sous les arbres avec rayon de soleil, Bouddhisme

Pour contrebalancer cette liste assez négative et en fin de compte assez déprimante, voici une liste d’avantages supposés à la méditation.

  • Le silence devient très réel.
  • L’ego apprend qu’il est normal de mourir de façon répétée.
  • S’échapper! Découvrir la transcendance; la liberté.
  • L’intuition s’affine et ressent de plus en plus.
  • Les émotions et les pensées deviennent «manipulables».
  • La bonne santé mentale se défini plus clairement.
  • Une béatitude appréciable ☺
  • Le silence devient un refuge à de nombreuses situations.

En fin de compte, la méditation est une pratique généralement admise comme étant bonne pour l’être humain et pour sa santé mentale. Cependant, personne ne doit s’y sentir obligé ou contraint, ce serait contre productif. Si on souhaite méditer, l’important est de veiller à pratiquer une méditation de qualité et avec une intention juste.

« Observer les pensées tels de nuages passant dans le ciel. »

La méditation est un exercice de prise de conscience. Littéralement prendre conscience de la réalité, se rendre compte que l’on existe et que l’on respire.
Rendre compte à qui ? Qui est conscient ? C’est vous. Mais qui êtes-vous ?

DMT : La molécule de l’esprit

By Développement personnel, Inclassable

C’est un sujet qu’il n’est pas simple d’aborder, pourtant d’aucun aimerait que ce soit un sujet important, un sujet d’avant garde, un sujet sur lequel on pourrait discuter sans fin…

Je parle d’une molécule, une simple molécule, vraiment simple en fait d’un point de vue structurelle. Sa structure ressemble en effet fortement à celle de la sérotonine, célèbre hormone du bonheur, également à la psilocine, l’un des principes actifs des champignons hallucinogènes. Ce ne sont pas des coïncidences. De quel molécule s’agit-il ? La diméthyltryptamine, ou DMT pour les intimes.

Présente en tous les êtres vivants

C’est encore un sujet tabou et elle est illégale dans bien des pays bien que je ne pense pas que ce soit une drogue activement surveillée par les forces de l’ordre. On est loin d’une drogue récréative, c’est une substance sacrée qui se prête plutôt à des rituels et à l’exploration de la conscience. Un aspect fascinant de ce composant est qu’il est produit naturellement par la plupart des êtres vivants : les plantes, les animaux dont les humains chez qui elle serait produite en petites quantités par la glande pinéale (épiphyse).

Bienvenu, tu es à la maison. – Welcome, you are home.

La DMT dans l’Ayahuasca

Préparation traditionnelle de l’Ayahusca

Ce breuvage est traditionnellement utilisé depuis plus de 4000 ans par les tribus indigènes de l’amazone. L’Ayahuasca est employé dans des rituels chamaniques à des fins divinatoires ou comme outil de guérison, la boisson permettrait une purification de l’âme en profondeur, on parle aussi très souvent des nombreuses purges qui en résultent. L’effet psychotrope de l’Ayahuasca vient de la combinaison de plantes contenant de la DMT (N,N-diméthyltryptamine) et d’autres contenant des substances inhibitrices des monoamines oxydase (MAO). Pas clair? En gros la DMT en elle même n’est pas active oralement, notre corps l’assimile trop rapidement et l’effet de la DMT n’a pas le temps d’arriver car la molécule est dégradée par les MAO. Il faut donc les inhiber afin que la DMT développe tout son potentiel. Ainsi fonctionne la DMT dans l’Ayahusaca.

Pour en savoir plus sur la DMT, son fonctionnement, ses effets, ainsi que le point de vue d’un intellectuel sur la question, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Read More

Le nom de dieu

By Inclassable, Style de vie

La question du nom divin à une place importante dans chaque religion. Par exemple dans le judaïsme, les principaux noms de Dieux sont Elohim et YHWH (hébreu : י-ה-ו-ה). Concernant cette dernière appellation YHWH, elle signifierait « Dieu est », « Dieu sera », ou encore « Il fut, Il est, Il sera ». En un mot, l’Éternel. « Lui qui Est par Lui-même », ou simplement « Lui qui Est ». Dans la tradition juive, il est interdit de prononcer le nom divin en vain, c’est blasphémer.

YHWH (hébreu : י-ה-ו-ה)

Dans la religion catholique, au début de l’évangile selon Saint Jean, Jésus est appelé « Logos« , que l’on traduit généralement par « verbe », signifiant parole, raison, pensée. On parle aussi de Saint-Esprit, « pneuma » en Grec, ce qui signifie « le souffle« .

« Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu »

[Jn 1:1]

Dans l’islam, Allah signifie dieu et dispose de 99 noms ou attributs qui servent à le désigner. Cependant cette liste ne viendrait pas du prophète Mahomet et n’est pas admise totalement selon les interprétations.

Par rapport à l’hindouisme, dans tous les textes védiques, Dieu a été vénéré par les noms Param Brahma, Brahmana (à ne pas confondre avec la caste), Parmatma (âme suprême), Parampita (père suprême), Parmaeshwara (le gouverneur ultime).

En outre, la plupart des demi-dieux hindous ont une panoplie de 108 noms. Chaque collection de 108 noms est connue sous le nom de Astottara Satanamavali et est chantée pendant les japa ou prières. Les dieux avec 108 noms incluent Krishna, Ganesh, Vishnou, Shiva, Lakshmi, etc.

Pour en savoir plus sur le Seigneur Shiva, la pratique du japa et ses bienfaits, les mâlas, cliquez sur le bouton ci-dessous !

Read More

Les portes de la perception

By Inclassable

Le titre d’un livre de Haldous Huxley (Le Meilleur des Mondes).
Un livre qui a inspiré bien des esprits et des aventures.
Par exemple le groupe de légende The Doors, qui à choisi son nom en référence à ce livre. Le titre du livre lui-même est emprunté à un poème de William Blake : The Marriage of Heaven and Hell.

Ce roman raconte le voyage psychédélique (trip) sous mescaline de Aldoux Huxley. Alors qu’il pensait littéralement halluciner de merveilleux paysages colorés, il constate que seule sa perception du monde est altérée, ce qu’il imputera dans un premier temps au fait d’être, selon ses termes, un « piètre visualisateur« .

La révélation de l’expérience

Un cactus Peyotl contenant la mescaline

Un beau jour de mai 1953, un peu moins de deux heures après avoir consommé de la mescaline, sous supervision d’un ami expérimenté et de sa femme, il décris le vase de fleurs qu’il observe face à lui : « Je voyais ce qu’Adam avait vu le matin de sa création – le miracle, d’instant en instant, de l’existence dans sa nudité« .

A la question « est-ce agréable ? » il répondra « Ni agréable ni désagréable. Cela est, sans plus« . Son état psychologique à ce moment semble s’approcher du concept Hindou de Satchitananda (« vérité, conscience, félicité »), ou du concept bouddhiste de Tathatā (« Telle quelle », la vraie nature de la réalité à un moment donné).

« Si les portes de la perception étaient nettoyées, toute chose apparaîtrait à l’homme telle qu’elle est, – infinie. »

« If the doors of perception were cleansed every thing would appear to man as it is, infinite »
– William Blake
Read More