0

Et si on donnait du sens au son ?
Et si le beat avait un gout de révélations ?!

Akira The Don

C’est un peu comme cela que je comprends le pari du DJ et producteur Akira The Don.

  • Artiste, DJ, Wavelord de Los Angeles en Californie USA
  • Créateur d’un nouveau genre : meaningwave
  • Meaningwave : samples d’auteurs, philosophes, penseurs et personnes inspirantes + beat lourd avec une touche lofi

Cela fait à présent un certain temps que j’écoute Akira The Don et je peux dire qu’il a influencé ma vie de plusieurs façons. D’une part, il m’a fait découvrir certains personnages : Jocko Willink, par exemple, avec l’album « The Path ». Ou encore David Foster Wallace, un auteur incroyablement intelligent qu’il me tarde de commencer à lire. D’autre part, les musiques d’Akira The Don à propos des philosophes et personnalités qui me sont chers tels que Alan Watts, Jordan Peterson ou encore Elon Musk, me les ont fait découvrir sous un autre angle.

Akira The Don ft. Jocko Willink – The Path

Album qui est une perle en terme de musique motivante, les mots de ce militaire mêlés à des mélodies tantôt mélancoliques tantôt brutales donnent à écouter une musique qui vous ferait déplacer des montagnes!

Akira The Don ft. Elon Musk – Elon: A Space Odyssey

En tirant des extraits de la fameuse interview de Elon Musk chez Joe Roegan, Akira est parvenu à créer un album tout à fait extraordinaire qui véhicule tout à fait plusieurs concepts que Elon Musk a exposé lors du podcast The Joe Rogan Experience l’année dernière.

Vous y entendrez entre autre que Elon Musk a tenté de prévenir l’humanité au sujet des risques liés au développement de l’IA (intelligence artificielle), qu’il pense que notre salut dépend de notre capacité à embrasser la technologie et même à fusionner avec elle. Pourquoi l’avenir de l’humanité est par delà les étoiles…

WATTSWAVE II – III – IV – V

Enfin, mes favoris personnels : la série des WATTSWAVE. The world wasn’t ready for this ! Les idées et les paroles d’Alan Watts sont déjà très agréables en elles-mêmes, le personnage se définissait lui-même comme un « divertissement spirituel ». En couplant cela à une belle mélodie, Akira a mis au point, à mon sens, quelque chose de vraiment merveilleux.