was successfully added to your cart.

Elon Musk : D’être biologique à être digital

By 29 septembre 2018 Divertissement, Inclassable

Elon Musk, l’entrepreneur-ingénieur et milliardaire de génie est passé dans le podcast Joe Rogan Experience au début du mois de septembre dernier. Il s’y est illustré notamment pour avoir tiré une bouffée sur un joint allumé, en toute légalité, par le présentateur Joe Rogan. Ceci vraisemblablement plus pour créer un buzz qu’autre chose, cependant ce n’est pas le sujet de cet article.

Ol’Musky

Il faut savoir que Elon Musk est un des pionnier de la recherche en matière d’intelligence artificielle et de neurotechnologie. Sa société Neuralink est dédiée au développement de composant électroniques pouvant mettre en interface le cerveau et l’informatique. L’une des ambitions de Neuralink est de relier l’intelligence humaine à l’intelligence artificielle, un projet passionnant pour certains, inquiétant pour d’autres.

« Uploader la conscience sur Internet »

D’après Elon Musk, nos smartphones sont déjà une extension de nous même. Ils nous rendent capable d’accéder aux connaissances en quelques tapotements, nous permettent d’effectuer des opérations mathématiques très complexes à l’aide d’applications. Leur mémoire est parfaite, pouvant enregistrer des heures de d’images, de sons, de vidéos. Et d’ajouter que le pourcentage d’intelligence non-humaine augmente en permanence, faisant référence à l’IA (intelligence artificielle).

Le smartphone est déjà une extension de l’humain, nous sommes déjà des cyborgs…

Il va plus loin, élaborant ensuite sur la probabilité qu’avec le temps l’intelligence biologique (notre cerveau) et l’intelligence digitale (informatique) vont se rapprocher de plus en plus, probablement jusqu’au point de fusionner, il utilise l’expression « to merge with AI » : littéralement fusionner avec l’IA. Un scénario digne des meilleures nouvelles de science-fiction de Philip K. Dick! Le grand défi de ce domaine consiste à augmenter le taux de transfert de données qui est actuellement très lent entre les deux types d’intelligences.
Si on reprend l’exemple des smartphone en tant qu’extension de l’être humain, on a déjà tous ressenti que nos pouces ne transmettaient pas nos pensées suffisamment vite au travers de l’écran de nos smartphone. La reconnaissance vocale couplée à l’intelligence artificielle, Siri de Apple, ou Alexa de Amazon, Google Assistant, par exemple permettent déjà d’accélérer l’échange d’information entre l’humain et l’informatique.

Les IA sont déjà dans nos maisons

Musk compare ce taux de transfert très lent à une petite paille que nous utilisons pour tirer de l’information depuis Internet à travers nos téléphones. « We need to make that tiny straw a giant river! » : Nous devons faire de cette petite paille une énorme rivière! Voila la vocation de la société Neuralink.

Peut-être aviez-vous lu, il y a un peu plus d’un an, mon article sur le sevrage de smartphone. Je pense toujours qu’il faut garder un rapport concret à la réalité qui nous entours, quoi qu’il arrive. On pourrait parler d’ancrage et ce sera certainement le sujet d’un autre article mais c’est vraiment de la relation que chacun entretien avec le réel dont je parle ici. On peut inclure l’utilisation des technologique numériques et digitales dans le quotidien sans problème, le tout est de savoir garder les pieds sur terre.
De ne pas laisser les technologique dicter notre comportement, de ne pas tomber dans le piège des Fake News, de ne pas systématiquement privilégier les stimulations virtuelles aux stimulations sensorielles.

Si vous avez la volonté d’utiliser les technologies digitales et l’informatique pour concrétiser vos projets et réaliser vos rêves mais que vous ne savez comment vous y prendre ou que vous avez une appréhension, un réticence ou un blocage quel qu’il soit…
Si le monde digital vous fatigue ou vous énerve, ce n’est pas forcément irrémédiable!

Prenez contact avec moi dés maintenant :

Je contact Joul en cliquant ici

Leave a Reply