Comme je l’explique dans une publication précédente, les chakras sont des roues énergétiques alignées sur notre colonne vertébrale qui influencent la façon dont l’énergie vitale est transmise dans notre corps. C’est un système conceptuel ancien qui permet d’appréhender le monde subtil des énergies.

Il existe 7 chakras principaux, chacun relié à un aspect primordial de notre existence et chacun pouvant faire écho à différentes parties de nos vies. Un chakra peut être « bloqué », ou « harmonisé », selon le cas ou il retient l’énergie ou la laisse circuler librement.

Ce système conceptuel peut paraitre complètement irrationnel a priori, et pourtant, si l’on y regarde à deux fois…
Voici comment chaque chakra influe sur la vie :

  • 1er chakra – le sacrum, rouge : c’est l’existence même, SURVIVRE (exister)
  • 2ème chakra – le nombril, orange : c’est le désire des choses, se NOURRIR (se satisfaire)
  • 3ème chakra – le plexus, jaune : c’est l’action, le contrôle de choses, AGIR (contrôler)
  • 4ème chakra – le cœur, vert : c’est l’amour, AIMER
  • 5ème chakra – la gorge, bleu clair : c’est la communication, PARLER
  • 6ème chakra – le troisième œil, violet : c’est la vision des yeux et de l’esprit, PENSER
  • 7ème chakra – la couronne, blanc : c’est l’intuition du divin, CROIRE

Voyez-vous comme chaque chakra, de par son ordre, sa position sur le corps et sa couleur, se relier à un aspect bien précis de notre existence et de notre évolution ?

Pour être un humain harmonieux, cohérent, il faut d’abord être « rassuré » dans son instinct de survie, se sentir protégé et pas menacé. Ensuite il faut avoir à manger et être rassasié, voir ses besoins de base comblés. Alors seulement, peut-on vraiment agir, et tenter de contrôler les choses, la vie. Ensuite, et peu de gens arrivent jusqu’à cette étape de développement intérieur, le cœur s’ouvre et l’on commence à aimer, aimer de manière inconditionnel, absolument tout.

La charnière du cœur est ce qui nous différencie des êtres Saints.

On peut regarder les gens dans leur vie et se dire : « tiens, cette personne est totalement esclave de ses besoins, elle/il ne pense qu’à manger/boire /jouer/… ». Du point de vue des chakras cette personne a un déséquilibre du second chakra.
Ou encore : cette personne cherche à tout contrôler, ca le/la rend anxieux, ou ca fait du mal a son entourage… troisième chakra.
On pourrait penser « ah c’est simple alors : quand j’ai une peine de cœur ou que je suis fou amoureux/se, c’est de l’énergie du quatrième chakra ! »
Oui, et non !

Si il est vrai que chaque être humain ressent un certain niveau d’harmonisation avec chacun des 7 chakras, la plupart dispense la majeure partie de l’énergie vitale dans les 3 premiers chakras : survivre, se satisfaire, et contrôler. Ce qui correspond également aux premiers stades de la vie, les stades vitaux. Beaucoup apprennent ensuite à aimer, à parler, à penser et raisonner (les 3 chakras suivants), et parfois même à croire en quelque chose de supérieur à eux (le chakra couronne).

Pour harmoniser le chakra du cœur : on doit avoir purifié son être, renoncé à son égo, à ses besoins par l’ascétisme, à toute envie de contrôle et d’action par la méditation, enfin peut-on commencer à aimer de manière inconditionnelle, non seulement chaque personne, TOUTES les personnes qui furent qui sont et qui seront, mais aussi chaque aspect de l’existence.

Se rappeler enfin que tout est absolument parfait tel que c’est.

On envisage là une conscience semblable au Christ ! Tel un Saint.
La purification des chakras suivants implique des facultés extraordinaires d’éloquence, de clairvoyance et de communion divine…

On est bien loin des sphères très terre-à-terre des trois premiers chakras !

C’est cela que j’appel la charnière du cœur.