Quelle ne fut pas la surprise des habitants de la ville de Tel Aviv de découvrir des petits paquets de cannabis à même le sol de la métropole israélienne, le mois dernier !
Le 3 septembre dernier, un drone volant à haute altitude à lâché des centaines de paxons de weed sur le centre de la ville au milieu de l’après-midi de ce magnifique mardi

Il semblerait que ce soit l’organisation Green Drone qui soit à l’origine de la cascade, dans un but de sensibilisation et de continuation de l’effort pour la légalisation du cannabis en Israël.

Ils ont déclaré sur leur Telegram qu’ils allaient « distribuer gratuitement du cannabis venu du ciel » avant les faits. « Il est temps, mes chers frères », ont-ils lancé. « Est-ce un oiseau? Est-ce un avion? Non, c’est le drone vert qui distribue du cannabis gratuit venu du ciel. Appréciez mes frères bien-aimés, c’est votre frère pilote, veillant à ce que nous ayons tous un amour gratuit. »

Ce n’est pas le premier coup des activistes en herbe de Green Drone, ils comptent d’ailleurs prochainement lancer l’opération « pluie de cannabis » qui verra d’autres actions similaires menées de façon régulières.

En Israël, le cannabis est actuellement illégal sauf dans des circonstances médicales limitées. Un projet de loi pour dépénaliser le cannabis et un autre pour le légaliser pour l’usage des adultes ont été présentés cette année, et le législateur a voté en faveur de l’avancement des deux pour une lecture préliminaire.